L’agriculture fait partie de notre identité : nous devons la soutenir !

Le 24 février, à l’occasion du Congrès 2017 de la FDSEA 38 endeuillé cette année par le décès brutal de Xavier Beulin dont j’ai salué la mémoire, j’ai abordé quelques sujets qui me tiennent à cœur en tant que Président du Département et Député de l’Isère.

Premièrement, 2017 est une année de grand changement avec les élections présidentielles, législatives et, en Isère, sénatoriales. Il est grand temps de remettre l’agriculture au centre du débat si l’on veut défendre comme il se doit nos agriculteurs. Pour cela, j’ai plaidé pour un arrêt de l’inflation des normes sanitaires et environnementales qui les étouffent, une baisse des charges sociales et fiscales qui les écrasent et enfin une refonte de la PAC qui est à bout de souffle. Il en va de la survie de nos modes de production agricole et de consommation auxquels nous sommes si attachés en France.

J’ai également affirmé que le Département de l’Isère, malgré la loi NOTRe votée sous le quinquennat de François Hollande, resterait un interlocuteur de premier choix pour les agriculteurs isérois avec un budget 2017 de 8 millions d’euros destinés à soutenir le monde agricole.

Enfin, j’ai rappelé que le pôle agroalimentaire était un projet prioritaire pour le Département afin de permettre aux agriculteurs de récupérer une plus grande partie de la valeur ajoutée et ainsi d’être rémunérés au juste prix. Le lancement de la marque Alpes Is(h)ere est un instrument supplémentaire à partir duquel nos producteurs pourront s’appuyer pour valoriser la qualité de leur production.

L’agriculture fait partie de notre identité :  nous devons tous la soutenir !