Le petit train de La Mure remis sur les rails !

Nous nous y sommes engagés et nous tiendrons notre promesse : le Petit train de La Mure sera remis sur rails ! Dès l’arrivée de notre majorité à la tête du Département en avril 2015, nous avons fait de ce projet l’une de nos priorités. Ce jeudi 29 juin, nous sommes allés à la rencontre des élus des 6 communes du tracé de la ligne historique et des acteurs du tourisme du plateau pour leur présenter le projet que nous portons avec le soutien de la Région et l’Etat.

Cela fait 7 ans que l’exploitation touristique de la ligne ferroviaire du chemin de fer est à l’arrêt, suite à l’éboulement de La Clapisse. Ce coup d’arrêt a considérablement affecté l’affluence de nos visiteurs sur le plateau de la Matheysine. A titre d’exemple, le musée de la Mine Image situé à La Motte d’Aveillans doit faire face à une baisse de fréquentation de 50%.

7 ans sont passés sans pour autant effacer l’ambition des Matheysins pour leur territoire de remettre sur rails le Petit Train de La Mure.

Ce projet n’a cessé de fédérer les élus, les acteurs du tourisme, les habitants du plateau mais aussi les milliers de personnes qui sont montés à bord !

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous remettrons sur rails le Petit Train de La Mure, pour en faire une locomotive du territoire sur les plans touristiques, culturels et économiques. Les travaux seront engagés lors du printemps 2018. La ligne ferroviaire sera remise en service d’ici juillet 2020. L’objectif que nous nous fixons est d’accueillir 120 000 visiteurs à bord du Petit train chaque année.

Cette ligne doit redevenir une invitation à voyager à la fois à travers le passé minier de la Matheysine et dans un cadre paysager particulier. Cela passera par notamment l’implantation d’un restaurant panoramique sur le site du Grand Balcon et l’aménagement d’un sentier de promenade à proximité.

Tout cela, nous voulons concrétiser avec le concours d’EDEIS dans le cadre d’une délégation de service public d’une durée de 30 ans. Il s’agit donc de conforter ce choix lors de la Séance publique de ce vendredi 30 juin et d’obtenir l’approbation de l’Assemblée départementale.