Le Département, principal partenaire du Festival Berlioz

Depuis le 18 août, les concerts se succèdent dans la Bièvre dans le cadre du Festival de musique classique Berlioz.

Cet événement dont la notoriété est grandissante et a largement dépassé les frontières iséroises, est un véritable phare culturel au succès toujours grandissant.

Cette année, la barre des 35 000 festivaliers devrait être atteinte. Le Département est le principal partenaire de ce moment fort de la vie culturelle en Isère. J’en suis fier et je tiens à féliciter chaleureusement toutes celles et ceux qui oeuvrent bénévolement très souvent, dans l’ombre à la réussite de cet événement.

La politique culturelle est l’une des priorités du Département de l’Isère. En effet, s’il y a une urgence climatique, il y a aussi, une urgence culturelle dans notre pays.

Quelles que soient les opinions politiques de tout un chacun, force est de reconnaître que la culture, loin d’être un luxe, est essentielle.

Victor Hugo l’énonçait déjà, à l’aube de la seconde république : « Quel est le grand péril de la situation actuelle ? L’ignorance. L’ignorance qui nous déborde, qui nous assiège, qui nous investit de toutes parts (…) Les institutions [culturelles] ont pour but spécial de poursuivre, de combattre, de détruire l’ignorance ! »

Je ne peux que vous inviter à venir participer à l’une  90 manifestations organisées lors du Festival Berlioz.